mercredi 23 mars 2016

Carnet noir : Il y a 30 ans disparaissait Étienne Mattler

Étienne Mattler est décédé il y a tout juste 30 ans. L’un des plus grands joueurs de l’histoire du FCSM a été de tous les succès du club avant-guerre tout en disputant avec la France les trois premières éditions de la Coupe du Monde.

Né à Belfort le jour de Noël 1905, Étienne Mattler a incarné le FC Sochaux-Montbéliard des années 1930. Passé par l’US Belfort et l’AS Strasbourg, il rejoint le tout jeune FC Sochaux en 1929. Le robuste défenseur central gaucher mène son équipe au succès lors de la première Coupe Peugeot en 1931.

Entre temps, il est devenu International français et a disputé la première Coupe du Monde en 1930. Il disputera les deux suivantes en tant que capitaine des Bleus tout en devenant le joueur tricolore le plus capé en janvier 1940. Son bilan international s’arrêtera à 46 sélections.

Capitaine emblématique du FCSM, l’exemplaire capitaine Mattler (capable de jouer la quasi-totalité d’un match avec les ligaments de la cheville arrachés) remporte deux championnats, mais aussi la Coupe de France le 9 mai 1937.

Pendant la seconde guerre mondiale, Étienne Mattler s’engage dans la résistance, est arrêté puis envoyé en Allemagne avant de s’échapper et de rejoindre l’armée de libération. Ce qui lui vaudra en février 1967 d’être décoré de la Légion d’Honneur.

Après la guerre, Mattler est de la reprise du championnat en 1945/1946 comme entraîneur-joueur alors qu’il a 40 ans. Après un court passage au Thillot, il tiendra un bar-tabac en ne refusant jamais d’apporter ponctuellement son aide au club sochalien jusqu’à son décès le 23 mars 1986.