samedi 2 mars 2013

| interview


FCSM-AS Nancy Lorraine : les réactions



Éric Hély :
"Il faut féliciter les Nancéiens qui ont mis tous les ingrédients. Ils ont pu mettre en place ce qu'ils voulaient en marquant très vite. En première période, on a été trop déficients dans l'impact physique et la récupération. Nous avons déjoué en abusant de longs ballons. En seconde période, on met les ingrédients mais en marquant trop tard."

Cédric Bakambu :
"Nous sommes mal entrés dans la rencontre et nous prenons un but avant même d'avoir commencé à jouer. On s'est accroché en seconde période et il faudra batailler comme ça lors des prochains matches. L'ASNL étaient déterminé et il y avait beaucoup de densité dans leur défense, même si ce n'est pas une excuse. Nous avons fait des erreurs qui nous coutent des buts. Il ne faut pas abandonner et grappiller un maximum de points."

Cédric Kanté :
"Nous avons peut-être inconsciemment pensé que ça allait être comme contre le PSG et à Rennes. Ça montre que l'accident de mardi en Coupe de France n'en était peut-être pas un. C'est une occasion manquée de distancer un concurrent direct.

Simon Pouplin :
"C'était compliqué, mais il faut être conscient que c'est impossible de produire le même match que contre le PSG à chaque fois. Mais nous devons être capables de gérer quand on joue moins bien. Ce soir, on prend deux buts en première période. L'ASNL nous a laissé peu d'espaces mais nous nous créons quand même des occasions en seconde période. On ne peut s'en prendre qu'à nous-même."

Patrick Gabriel :
"On s'accroche, mais notre situation reste fragile. Nous avons été peu brillants dans le jeu et en marquant très tôt, on a pu se contenter de gérer. Nous avons joué à trois attaquants pour contrer la percussion des latéraux sochaliens. Du coup, leurs attaquants ont été pris dans notre entonnoir défensif."